Mars 1982: Renault 18 GTS

L'Automobile magazine (France), mars 1982
Contact avec la Renault 18 GTS

"Depuis sa création, la 18 GTS a toujours représenté le haut de gamme de la série 18. Tout au moins en France car, on l’a vu au dernier salon de Bruxelles, Renault a présenté une 18 GTX a moteur 2 litres qui est réservé a l’exportation.


Fiscalement, elle serait trop pénalisée chez nous. Initialement animée par un moteur 1647 cm3 développant 79 ch á 5500 tr/mn, la GTS a donc vu, pour son millésime 82, sa puissance augmentée de 15 ch. Le 1647 cm3 a pris du tonus, grâce á la culasse hémisphérique qui avait fait les beaux jours de feu la 16 TX, laquelle rappellons le développait á l’époque 93 ch á 6000 tr/mn. Mais, améliorations aidant, on note entre autres le montage d’un allumage électronique intégral, le rendement de ce moteur,a été encore accru : 96 ch á 5750 tr/mn seulement, tandis que le couple est passé de 13,1 mkg á 4000 tr/mn á 13,5 mkg á 3500 tr/mn. Sur ce plan, par rapport á l’ancienne 18 GTS, l’ amélioration est plus sensible, puisque le couple était auparavant de 12,5 mkg á 3000 tr/mn.


Au niveau de la transmission, la boîte á cinq rapports fait évidemment partie de l’équipement standard.
Cette boîte dispose des mêmes démultiplications que celles des autres version de la 18, la diffêrencese faisant au niveau du couple final. On obtient ainsi une vitesse aux 1000 tr/mn en cinquiéme de 33,4 Km/h; c’est un compromis choisi pour obtenirune certaine économie, sans pour autant sacrifier trop la performance. De ce fait, les 96 ch se trouvent quelque peu muselés. Pourtant, sur les trois premiers rapports, on obtient une bonne nervosité. Aprés,c’est une autre historie, et la lancée est relativement longue pour atteindre le maxi. Mais la souplesse du moteur permet d’évoluer sans probléme en 5e et, dans ces conditions, en évitant de rétrograder, on réalise des consommations intéressantes.

Comme sur les versions Diesel ou Turbo, le train avant á déport négatif a été adopté sur cette voiture. On obtient certes une amélioration attendue du comportement routier. Pourtant, malgré la diminution des flexibilités de la suspension avant, associée aux nouvelles lois d’amortissement et au raidissement des articulations du train arriére, la caisse dandine encore sur les chaussées inégales. L’effet bénefique de ces modifications est plus sensible sur les GTL par exemple. Il est vrai que le poids est ici un peu plus élevé.


La voiture enfin est silencieuse, bien équipée, puisque le pare-brise feuilleté fait désormais partie de l’équipement standard, de même que le rétro extérieur réglable de l’intérieur, les léve vitres électriques avant, la condamnation centrale des portes.
Cataloguée en 8 CV, la 18 GTS berline coûte 54200 F, et le break même présentation: 58100 F ".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site