1984: Renault 18 Turbo D

L'Auto-Journal (France), 1984
Renault 18 Turbo-D


"La ligne commence à être vraiment trop connue et ne change toujours pas. En revanche, le compartiment moteur accueille le groupe de la Fuego TD, le 2068 cm3 qui développe 88ch DIN à 4250 tr/mn. Les 4ème et 5ème vitesses sont surmultipliées. Cette « diesel de course » (sic) nous a gratifiés de performances exceptionnelles : 175.6 km/h en pointe et 32 s9/10 aux 1000m DA. Ce chiffre nous a paru si étonnant que nous avons vérifié la pression du turbo ! Seule la CX TD la surpasse en vitesse maximale tandis que toutes ses rivales y compris 505 et 524td sont écrasées. De plus, la 18 se montre très économique avec 5.55 l aux 100 en conduite tranquille à 75km/h de moyenne.

 

La souplesse du moteur réduit au minimum les manipulations de la boîte. L’essieu rigide n’empêche pas une bonne tenue de route avec le train avant à déport négatif. La suspension ne parvient toutefois pas à réaliser une bonne synthèse entre tenue de route et confort. Aucun reproche à faire à propos du freinage qui se montre très endurant. La direction assistée en série offre douceur, sensibilité et précision mais le volant n’est pas réglable.

 

L’équipement de série est très fourni : vitres électriques, condamnation des 4 portes par télécommande, jantes alliage, compte-tours, spot de lecture. En revanche, le dessin des sièges est critiquable.
Il fut constater qu’en matière de diesels modernes, les constructeurs français disposent d’une large avance par rapport à tous leurs concurrents."

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×